Partager cette page :

Offre de contrat doctoral - Projet RAME

du 13 juin 2022 au 27 juin 2022

ENS Rennes

Le projet RAME « Recherches sur les Aires Marines Éducatives », est piloté par Léa Gottsmann (AGPR ENS Rennes, VIPS²) et Julien Fuchs (PU STAPS Brest, CREAD), dans le cadre de la Maison des Sciences de l’Homme de Bretagne. Cette thèse a pour objectif d’analyser l’activité des enseignants et des élèves dans les dispositifs d’éducation à l’environnement, et notamment dans le cadre des Aires Marines Éducatives (AME).

Recrutement2SEP.jpg

Recrutement2SEP.jpg

Enjeux scientifiques de la thèse

Cette thèse - inscrite dans le projet RAME - a pour objectif d’analyser l’activité des enseignants et des élèves dans les dispositifs d’éducation à l’environnement, et notamment dans le cadre des Aires Marines Educatives (AME). Un certain nombre d’études ont pris pour objet l’impact de sorties en plein air ou de séjours sur le rapport des élèves à l’environnement et leurs connaissances environnementales (Cosquer, 2021). D’autres se sont intéressées aux éléments qui ont permis aux enseignants de s’engager dans des projets éducatifs, notamment par rapport à leurs trajectoires sociales et leurs expériences passées (Stoica, 2021). Pour autant, peu de recherches ont abordé la question de l’expérience des enseignants et des élèves dans de tels dispositifs relevant de l’éducation à l’environnement. Plus encore, aucune étude n’a porté sur l’analyse des dispositions à agir des enseignants vis-à-vis de l’environnement et la façon dont elles s’actualisent au coeur de ces dispositifs éducatifs.

Dès lors, l’objectif de la thèse est double :
  • Analyser les dispositions à agir des enseignants engagés dans les dispositifs d’éducation à l’environnement tels que les AME,
  • Analyser la façon dont ces dispositions à agir s’actualisent dans les leçons d’EPS et étudier les expériences vécues des élèves dans ces dispositifs par rapport aux attendus éducatifs.

Pour y répondre, plusieurs outils méthodologiques sont envisagés, croisant à la fois des données quantitatives et qualitatives pour mieux rendre compte de l’activité des enseignants et des élèves :
  • Entretiens avec les enseignants engagés dans les projets d’éducation à l’environnement,
  • Questionnaires auprès des enseignants et des élèves pour rendre compte du rapport à l’environnement,
  • Recueil de l’activité des enseignants et des élèves dans les dispositifs analysés (enregistrement audio-vidéo, quantification de l’activité physique, ethnographie de séquences),
  • Recueil de l’expérience vécue des enseignants et des élèves (entretiens en cours d’activité et entretiens d’auto-confrontation).

Contexte et partenariats de la thèse

La transition écologique est au coeur des préoccupations collectives et l’école s’en empare progressivement, par un ensemble de dispositifs, dont font partie les « Aires Marines Educatives ». Ce dispositif a pour objectif de faire vivre aux élèves des expériences interdisciplinaires en pleine nature (observation de la biodiversité, de l’activité humaine sur ces espaces, etc.) mais aussi de les amener à s’engager dans une démarche citoyenne (engagement dans un conseil d’élèves de l’AME, partage avec les autres usagers, propositions d’aménagement faites aux collectivités, etc.). La place de l’EPS dans ces AME est importante, à la fois pour favoriser l’activité physique, le développement des mobilités douces et engager les élèves vers une reconnexion corporelle à son environnement et aux autres. Une étude réalisée en 2022 par des étudiants de Master de l’université de Brest montre en effet que dans le cas des AME concernant les établissements du second degré, dans 80% des cas, l’initiative de la création et de l’animation de l’AME revient aux enseignants d’EPS.

Ces dispositifs plutôt récents méritent d’être investigués pour mieux comprendre leur ancrage dans le territoire, la façon dont les enseignants s’y engagent et la réalité des expériences vécues. C’est dans ce cadre que le projet RAME a été conçu autour de deux axes : a) analyser l’ancrage de ce dispositif sur le territoire breton, les conflits d’usage et l’engagement des acteurs ; b) analyser l’activité des enseignants et des élèves au coeur de ces dispositifs, et plus globalement des projets autour de l’éducation à l’environnement. Ce projet fait l’objet de plusieurs financements complémentaires qui vont permettre au doctorant un fonctionnement optimal : financement du matériel nécessaire à l’élaboration des travaux de recherche (matériels informatiques et matériels de recueil audio-vidéo) ainsi que financement des déplacements au sein des établissements scolaires pour le recueil des données.

Pour finir, l’objectif de ce projet RAME est de faire des liens forts entre la recherche et la formation : développer des dispositifs et des formes de pratiques qui favorisent l’éducation à l’environnement, tout en les analysant pour comprendre ce que vivent les participants et mieux les faire évoluer. Ce projet s’inscrit donc en collaboration étroite avec le groupe ressource académique récemment créé au niveau du rectorat, constitué d’une dizaine d’enseignants particulièrement investis dans cette orientation.

Encadrement

Cette thèse se fera en co-encadrement : Léa Gottsmann (Agrégée-préparatrice, VIPS², ENS Rennes) et Julien Fuchs (professeur des universités, CREAD, Brest).
L’inscription de la thèse se fera au VIPS², dans le cadre de l’axe 2 du laboratoire et de l’équipe de recherche sur l’environnement (Léa Gottsmann et Yohann Rech).
Démarrage de la thèse en septembre 2022 (durée de 3 ans).
Salaire de 1 769€ bruts mensuels, avec un complément de rémunération selon les missions complémentaires réalisées par le doctorant.

Profil recherché

Master 2 STAPS ou Sciences de l’Éducation et de la Formation.
Intérêt pour les questions environnementales et éducatives.
Qualités requises : autonomie, rigueur, curiosité, relations avec les établissements et les enseignants.


Dossier à transmettre

  • CV détaillé
  • Lettre de motivation
  • Attestations et relevés de notes (Master, Licence)
Dossier à transmettre à lea.gottsmann@ens-rennes.fr et julien.fuchs@univ-brest.fr avant le 27 juin 2022.
Thématique(s)
Vie de l'École, Recherche - Valorisation
Contact
Léa Gottsmann

Mise à jour le 21 juin 2022